L’AS Nancy Lorraine : du rêve au cauchemar

La saison dernière, à cette période de l’année, l’AS Nancy Lorraine évoluait en ligue 1. Comment un an après, le club a pu se retrouver 18ème de ligue 2 avec au bout, une quasi descente en national?

Tout d’abord, à cause d’un recrutement disons le, raté. En même temps, quand ton directeur sportif décide le premier jour du mercato estival de partir tranquillement en vacances, il ne faut pas espérer mieux.

Malgré des prix d’abonnement élevés pour une équipe évoluant en ligue 2, le club atteint la barre des 10000 abonnés qui a l’heure d’aujourd’hui doivent bien le regretter (moi la première.. ).

Une défaite lors de son premier match face à Orléans 3-1 marquera son début plutôt raté en ligue 2. Les nancéiens retiendront de ce match, le magnifique coup franc de la recrue Patrik ELER de plus de 30m qui n’est pas passé inaperçu.

De nombreux points perdus bêtement fin de match, face à Niort, Sochaux, Orléans, toujours fin de match, n’aident pas le club lorrain en quête de confiance.

Un changement de coach que les supporters pensaient envisageables et une bonne idée. C’était sans compter sur la décision du président Jacques ROUSSELOT, de donner cette fonction au coach adjoint, Vincent HOGNON, qui, sans étonnement, faisait pratiquement les mêmes choix de joueurs. Logiquement, les nancéiens ne prenaient peu, voire, pas de point.

Deuxième changement de coach, qui commençait bien avec une victoire face à Valenciennes 1-0 avec le premier but en pro du numéro 26, Vincent MURATORI. 6 points importants devaient être pris face à deux concurrents directs, Quevilly et Bourg en Bresse, en vain. Les concurrents directs relancés, qui prennent eux la confiance, reviennent et enfoncent l’AS Nancy Lorraine dans cette lutte au maintien.

Des nombreux blessés sont à déplorer notamment Vincent MARCHETTI (croisés) Antony ROBIC, Serguey CHERNIK, Sofiane Khayat (croisés également).

Ce soir, vendredi 02 mars 2018, c’est la défaite de trop face à l’équipe de Châteauroux actuellement 5ème de ligue2 et l’AS Nancy Lorraine qui pointe, désormais, assez logiquement à la 18ème place. Pas sûr que la venue du préparateur mental, annoncé récemment sur l’Est Républicain, pourra faire grand chose pour les 10 derniers matchs de l’AS Nancy Lorraine qui devra monter bien plus pour éviter cette descente en national.. D’autant plus, que son président a annoncé, malgré que ce ne soit pas du tout le moment, sa décision de quitter le club en cas de descente du club.

Ce n’est visiblement pas un cauchemar, l’AS Nancy Lorraine sombre et va tout droit en National malgré des supporters, tristes, dépités, en colère mais présents. Malheureusement, pas sur que cela suffise pour sauver le club.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s